MacMail pour Windows

Résumé : Programme de traitement des fichiers Mac reçus par courrier électronique. Décodage des conteneurs et des codages spéciaux. Identification des fichiers de données. Conversion de texte et gestion des polices Macintosh envoyées en pièces jointes.
 

Introduction

MacMail est un programme destiné à faciliter le traitement des fichiers Macintosh reçus par le courrier électronique (pièces jointes) ainsi que l'identification des fichiers Macintosh dont le nom n'indique pas le contenu.
Avec le développement du courrier électronique, les transferts de fichiers entre Macintosh et PC passent de moins en moins par des supports physiques, hormis le cas des fichiers graphiques et autres très lourds, pour lesquels on utilise encore fréquemment le CD-ROM ou d'autres types de supports amovibles (voir notre MacDisk pour le traitement de ce type de fichiers et de supports).
La difficulté fréquemment rencontrée est que les fichiers ainsi transmis peuvent être codés ou conteneurisés (voir notre page d'informations techniques). De plus, les logiciels de courrier tournant sur Macintosh utilisent souvent par défaut des méthodes de codage qui sont peu ou mal connues sur le PC, comme BinHex, MacBinary ou encore AppleSingle et AppleDouble (voir notre page sur ces formats, ainsi que notre page sur les pièces jointes). Même lorsque les fichiers sont de simples fichiers de données, ils ne sont généralement pas identifiés par une extension (comme DOC pour un fichier Word, etc.).

Présentation du programme

MacMail répond à l'ensemble de ces besoins. Il propose deux modes de fonctionnement :
En mode manuel, l'utilisateur sélectionne les fichiers et leur traitement.
En mode automatique, le programme surveille un répertoire (par exemple, le répertoire dans lequel le logiciel de courrier place les pièces jointes) et signale les fichiers créés dans ce répertoire.
Vous trouverez ci-dessous une recopie d'écran montrant l'écran principal du programme.

ecran

Mode de fonctionnement manuel

En mode de fonctionnement manuel, l'utilisateur sélectionne lui-même des fichiers (voir le bouton « Sélectionner fichiers »), qui sont ensuite affichés dans la liste de gauche. La nature de chacun des fichiers sélectionnés (lorsque la barre en inversion vidéo est sur le nom du fichier) est affichée dans la zone « Caractéristiques du fichier ». En fonction de la nature du fichier, plusieurs options sont proposées au-dessous, dans la zone appelée « Sélection du mode de traitement ».
Si le fichier est de type BinHex, ou encore AppleSingle ou AppleDouble, vous pouvez en extraire la branche de données, la branche de ressources ou encore les deux. Voir notre page sur les a href="macforkfr.php">branches des fichiers Macintosh pour plus d'informations. Vous pouvez également convertir le fichier en MacBinary.
Si le fichier est déjà de type MacBinary, seules les options d'extraction de l'une ou l'autre branche sont proposées.
Dans tous les autres cas (à savoir ceux de simples fichiers de données, où le problème [qui peut devenir très gênant] est qu'ils ne sont pas identifiés par une extension correcte), le programme propose d'ajouter une extension au nom du fichier.

Extraction du contenu du fichier

Les fichiers Macintosh comportent deux branches. Vous pouvez demander l'extraction de la branche de données, de la branche de ressources, ou encore des deux. Dans la plupart des cas, l'option par défaut (branche de données) correspond à ce dont vous avez besoin, à savoir récupérer le contenu d'un fichier que l'on vous a adressé. Les autres options intéresseront les spécialistes.

Conversion en fichier MacBinary

La conversion en fichier MacBinary peut être utile, par exemple, pour replacer sur un support Macintosh un fichier que vous avez reçu sur un PC au format BinHex.

Ajout d'une extension

Lorsque vous avez reçu un fichier (par exemple un fichier Word Macintosh), 'absence d'extension "DOC" empêche Windows de lancer Word lorsque vous cliquez sur l'icône du fichier. Il est toujours possible de lancer d'abord l'application, puis d'ouvrir en passant par le menu Fichier puis l'option Ouvrir. Cela suppose que vous connaissiez la nature des fichiers qie vous avez reçus, ce qui n'est naturellement pas toujours possible, ou pas toujours pratique.
MacMail est en mesure d'identifier un très grand nombre de fichiers (Word, Excel, RTF, Xpress, TIFF, EPS, Claris/Apple Works, GIF, JPEG, PNG, etc.).
Si vous rencontrez un type de fichier courant que MacMail ne reconnaît pas, veuillez nous en adresser une copie afin que nous intégrions son traitement dans le programme. Merci d'avance.

Pièces jointes d'origine Macintosh avec une extension DAT

Si vous avez reçu une pièce jointe à un courrier électronique portant une extension SAT, les chances sont bonnes pour que ce fichier porte une extension DAT. Inutile de chercher le programme qui saura éditer ces fichiers avec extension DAT.
La plupart du temps, cela signifie simplement que le fichier a été placé dans ce que l'on appelle un conteneur, le plus souvent un conteneur AppleSingle ou AppleDouble. Déposez le fichier dans la fenêtre de MacMail afin de savoir ce qu'il contient réellement. MacMail vous proposera quelques solutions qui conviennent en fonction de la nature réelle du fichier.

Fonctions élémentaires de conversion

La version 2.5 de MacMail intègre certaines fonctions élémentaires de conversion de fichiers de texte (Claris/Apple Works, MacWrite, MS-Works pour Macintosh). Elles pourraients vous aider à mieux gérer les pièces jointes de ce type.

Conversion des polices

De la même manière, la version 2.5 incorpore une partie de nos modules de conversion de polices. Cette intégration est encore toute récente. De ce fait, tous les retours d'information sont les bienvenus.

Mode de fonctionnement automatique

En mode automatique, le programme surveille un répertoire de l'ordinateur (par exemple, le répertoire dans lequel votre logiciel de courrier dépose les pièces jointes, comme le répertoire attach dans le cas du programme Eudora). Dès qu'un fichier est créé dans ce répertoire, le programme en est informé et il place le nom du fichier dans la liste de gauche.
Le répertoire surveillé est sauvegardé dans le registre, afin d'éviter que l'utilisateur n'ait à le sélectionner à nouveau à chaque session. Le lancement de la surveillance s'effectue en cliquant sur le bouton " Surveiller ".
Lorsque le programme fonctionne dans ce mode, il est possible de réduire sa fenêtre (bouton " Arrière-plan ") afin de dégager l'écran pour travailler dans un autre programme. Dans ce cas, le programme signale la réception d'un fichier en faisant clignoter son bouton dans la barre des tâches.
Il revient alors à l'utilisateur d'examiner la nature du fichier et de décider du traitement à lui appliquer (voir ci-dessus les développements consacrés au mode de fonctionnement manuel).

Disponibilité de MacMail

MacMail est fourni avec MacDisk. Vous pouvez également commander ce programme isolément.
Une version de démonstration (durée d'essai limitée à 30 jours) est disponible sur la Page de téléchargement.

 
Logiciels & Services Duhem
3, rue Pierre Haret - F-75009 Paris (France) - Tél. (+33) [0]149 700 455 - SIRET 381 149 996 00047 - TVA Eur. FR32 381 149 996
email : info (chez) macdisk.com - web : http://www.macdisk.com