Norme MacBinary

Résumé : La norme MacBinary et la gestion des deux branches des fichiers Macintosh dans un conteneur unique. Ce qu'il vous faut savoir.
 

Fichiers MacBinary

La norme de fait MacBinary a pour raison d'être de maintenir dans un conteneur unique les deux branches du fichier Macintosh, afin qu'elles ne soient pas dissociées et perdues sur les liaisons de télécommunications ainsi que dans les répertoires des serveurs. De même que les archives SEA, qui ne constituent qu'un cas particulier des fichiers MacBinary, ils se présentent sous la forme d'un conteneur composé de trois parties :

Il arrive que l'on ait à télécharger depuis un serveur Internet ou autre des fichiers Macintosh, qu'il s'agisse de données, de programmes ou d'archives autoextractibles. Généralement, les fichiers à télécharger sont stockés sous la forme d'un conteneur MacBinary (voir également notre page sur le format BinHex). Certaines précautions doivent être prises pour replacer correctement les éléments du fichier si l'on souhaite pouvoir les exploiter sur le Macintosh.

Réinstallation d'un fichier MacBinary sur un support Mac

Il est relativement simple de réinstaller un fichier MacBinary sur un support Macintosh, pour pouvoir ensuite l'exécuter sur un Macintosh, qu'il s'agisse d'un programme en général ou d'une archive autodécompactable. Nous allons décrire la procédure avec MacDisk et une disquette, mais le principe est le même dans le cas des autres programmes et des autres supports magnétiques.
Prenez une disquette Macintosh ou formattez-en une (n'oubliez pas que vous pouvez effectuer un reformatage rapide sur une disquette PC 1,44 Mo en bon état). Cliquez sur le bouton de copie entre le PC et le Mac. Sélectionnez le fichier dans la boîte de dialogue et lancez la copie. La dernière version de MacDisk détecte automatiquement les fichiers MacBinary et BinHex.
Vous observerez que le fichier, sur le support Macintosh, ne porte pas nécessairement le nom qu'il avait sur le support PC. En effet, le nom Macintosh original du fichier était stocké dans l'en-tête binaire et notre programme l'a restauré. Vous observerez aussi qu'une partie du fichier a été placée dans la branche de données et une autre dans la branche des ressources.
Il vous suffit maintenant de monter le volume sur un Macintosh. S'il s'agit d'une application, double-cliquez sur l'icône pour l'exécuter. Il peut par exemple s'agir de de récupérer les données compressées (cas d'une archive Sea). Il peut aussi s'agir d'un programme d'installation, ou encore plus simplement d'un fichier de données avec une image de prévisualisation dans la branche de ressources.

Gérer les fichiers MacBinary sur le PC

1) Création d'un fichier MacBinary

Il peut être utile de créer un fichier MacBinary sur un PC, par exemple si vous entendez envoyer un fichier à un utilisateur Mac qui ne connaît pas tous les raffinements de la signature des fichiers Macintosh (voir aussi notre page sur les signatures Macintosh pour approfondir cette question). Par exemple, il est désormais bien établi que le programme Quark Xpress, sur le Macintosh, ne sait pas ouvrir des fichiers qui ne portent pas une extension PC correcte (QXD ou QXT) ou encore une signature Macintosh correcte (XDOCXPR3 ou XTMPXPR3).
Si vous pensez que le fichier que vous voulez envoyer va être reçu sur un programme de communication qui sait gérer les en-têtes de type MacBinary, si vous êtes le plus technicien des deux utilisateurs participant à l'échange, il peut être utile de "fabriquer" un fichier MacBinary sur votre PC et de l'envoyer sous cette forme inhabituelle.
Nous avons placé sur ce site notre utilitaire MacBinary, dont le but est précisément d'effectuer cette transformation.

2) Suppression de l'en-tête Macbinary

Il est également possible d'effectuer certaines opérations sur un fichier MacBinary directement sur le PC, dans la mesure où le fichier ne contient que des données, ou que des ressources. Il peut en effet se faire que vous téléchargiez un fichier depuis un serveur spécialisé Macintosh. Ce fichier peut être un fichier de texte, ou une image codée en JPEG, en TIFF, etc. Comme ces fichiers sont souvent destinés à des utilisateurs d'ordinateurs Macintosh, et comme la plupart des programmes de communication sur Macintosh sont en mesure d'exploiter et d'éliminer à la volée l'en-tête MacBinary, il n'est pas illogique de stocker les fichiers sous la forme MacBinary.
Si vous téléchargez ces fichiers sur un PC, il est nécessaire de supprimer l'en-tête MacBinary pour accéder aux données. Il existe un certain nombre d'utilitaires pour accomplir cette tâche (faites simplement une recherche sur votre moteur de recherche favori avec des mots-clefs comme MACINTOSH et HEADER). Notre MacBinary n'est que l'un d'entre eux. Sachez cependant que le secret de l'élimination de l'en-tête MacBinary n'en est pas vraiment un. Il suffit en effet de supprimer les 128 premiers octets ! En fait, la véritable difficulté de l'opération est d'identifier correctement les fichiers qui ne sont pas des fichiers MacBinary, pour éviter de supprimer par erreur les 128 premiers octets d'un fichier sinon parfaitement constitué.

 
Logiciels & Services Duhem
3, rue Pierre Haret - F-75009 Paris (France) - Tél. (+33) [0]149 700 455 - SIRET 381 149 996 00047 - TVA Eur. FR32 381 149 996
email : info (chez) macdisk.com - web : http://www.macdisk.com