MacImage : Mode ISO + Extensions Apple

Résumé : Troisième mode de fonctionnement du programme MacImage, le mode ISO 9660 + Extensions Apple. Description de ce mode et de ses avantages.
 

Introduction

Afin de permettre de gérer des fichiers Macintosh (qui peuvent présenter deux branches, ou forks) sur les CD-ROM à la norme ISO 9660, Apple a défini une "extension" à la norme ISO 9660 afin de pouvoir conserver au moins les deux branches des fichiers (voir sur le site Apple la note technique FL-36).
Sur un tel support, les fichiers sont correctement reconnus par leur signatures (ce qui permet de lancer l'application voulue par un double clic) et il est possible également d'installer des applications.
à partir de la version 6.4, MacImage gère ce type d'images dans un nouveau mode de fonctionnement, appelé « Mode ISO+ », s'opposant donc au Mode Projet (Mode par défaut du programme) et au Mode Partition (Mode gérant une partition virtuelle Macintosh dans un fichier stocké sur le disque dur du PC).

Avantages des CD-ROM ISO avec Extensions Apple

Les unités d'allocation de l'espace du CD-ROM sont les secteurs physiques de 2048 octets, alors que, pour un volume HFS de 650 Mo, les blocs d'allocation de l'espace sont de 10 240 octets. Cela peut faire une très grosse différence si vous avez de très nombreux fichiers à stocker sur le CD-ROM.
Le second gros avantage du mode ISO + Extensions Apple est que le Finder, sur le Macintosh, n'utilise pas la base de données appelée Desktop pour gérer les fichiers. De ce fait, l'accès à un CD-ROM contenant des milliers de fichiers est instantané, ce qui n'est pas le cas d'un CD-ROM purement Mac ou hybride ISO/HFS, la reconstruction du Desktop pouvant prendre un certain temps. De plus, comme le support est protégé en écriture, cette opération doit se refaire à chaque chargement.

Inconvénients des CD-ROM ISO avec Extensions Apple

Le résultat sur le Macintosh dépend assez fortement de la configuration. Avant Mac OS X, le système de fichiers n'affiche que les noms courts (8+3), à moins que l'utilisateur n'ait installé l'extension de lecture des noms de fichiers Joliet écrite par Thomas Tempelmann. Sous Mac OS X, on dispose des noms longs à la norme Joliet.
Tous les fichiers sont visibles. L'utilisateur d'un PC pourra ainsi explorer les dossiers qui contiennent des fichiers destinés spécifiquement aux utilisateurs de Macintosh.

Principe technique des Extensions Apple

Comme toujours, le problème est de stocker ensemble les deux branches et ce que l'on appelle les Informations du Finder. Apple utilise la zone système, extension facultative des rubriques de fichier ou de répertoire, pour y stocker (éventuellement après les codes des CD-ROM de type XA) la signature du fichier ainsi que quelques drapeaux. Elle utilise également la possibilité (prévue par la norme ISO) d'associer deux fichiers en utilisant le bit 2 des drapeaux d'une rubrique de fichier. Si ce bit est armé, le fichier est considéré comme un « fichier associé » et il n'est pas visualisé par les programmes d'affichage du contenu du CD-ROM. Apple a retenu le principe d'y placer la branche de ressources, qui vient donc toujours avant la branche de données.

Retour à la page principale de MacImage.

 
Logiciels & Services Duhem
3, rue Pierre Haret - F-75009 Paris (France) - Tél. (+33) [0]149 700 455 - SIRET 381 149 996 00047 - TVA Eur. FR32 381 149 996
email : info (chez) macdisk.com - web : http://www.macdisk.com