MacImage Version 9

Résumé : Les fonctionnalités offertes par la version 9 de MacImage.
 

Introduction

Cette nouvelle version est notamment le résultat de toutes les remarques et suggestions que vous nous adressez. Nous portons la plus grande attention à vos plaintes, à vos difficultés, qu'elles soient dues aux premiers contacts ou à des contradictions dans la logique du programme. Nous avons mené de longs bêtatests avec une équipe extrêmement rigoureuse, ce qui devrait assurer un niveau de qualité encore meilleur.
Nous donnons ci-dessous une liste des fonctions nouvelles ou améliorées, avec des pointeurs menant vers des développements plus conséquents lorsque cela apparaît nécessaire.

Fichier d'aide

Afin de vous donner une idée plus précise de cette nouvelle version, nous vous conseillons de télécharger le fichier d'aide principal et de le parcourir. Ce n'est pas encore la version définitive, mais elle en est très proche.

Fonctionnalités nouvelles et améliorées

Projets plus robustes

L'équipe de développement a consacré la plus grande attention à renforcer et à améliorer toutes les fonctions de gestion des projets, en tenant compte des observations que vous nous communiquez.
Également, une grande partie du travail des bêtatesteurs a été consacrée à tester ces manipulations, à en vérifier la logique, à supprimer les opérations inutiles, etc.
Nous pensons que nous y sommes parvenus à un très bon résultat, dans la mesure où plus aucun projet n'a planté le programme depuis maintenant plusieurs semaines.
Le projet gère les fichiers et dossiers cachés, ce qui vous permet de construire une interface plus propre pour vos clients, qui n'ont pas besoin de tout voir.
Le fichier d'autorun/autostart est sélectionné directement dans le projet (dans la boîte de propriétés).
Retour au haut de la page

Révision complète de l'interface utilisateur

Un gros travail de révision a été mené sur l'interface utilisateur, pour tenir compte des desiderata des utilisateurs. Cela concerne notamment le bouton de bascule des vues (modes d'affichage), les couleurs destinées à identifier les modes de travail (Projet, Partition, ISO+), les boutons de commande.
MacImage affiche désormais les icônes utilisées par Windows pour identifier les fichiers qui ont été dotés d'une signature correcte.
Le programme affiche au bas de l'écran une barre de progression qui indique le poids du projet par rapport à la taille du support de destination (650-700 Mo dans le cas d'un CD-R[W], taille quelconque dans le cas d'un DVD-R[W]). L'utilisateur peut ainsi juger d'un seul coup d'oeil la place qui lui reste.
Retour au haut de la page

Assembleur d'icônes

Afin de permettre de créer sur le PC des icônes pour la vue Macintosh, nous avons doublé MacImage d'un assembleur d'icônes appelé WinComposer. Il ne s'agit pas à proprement parler d'un éditeur d'icônes, car il lui manque pour cela un grand nombre d'outils graphiques indispensables qui se trouvent dans vos logiciels préférés.
Il permet cependant d'assembler des ressources graphiques (venant du presse-papiers ou de fichiers graphiques) pour composer des ensembles d'icônes de différentes tailles et de différentes profondeurs de couleurs, en version Windows ou Macintosh.
Nous serions heureux d'avoir vos remarques et vos suggestions sur cet outil, qui nous semble intéressant même s'il n'est pas encore tout à fait à la hauteur de ce que nous avions imaginé.
Retour au haut de la page

Collage de fichiers depuis l'Explorateur

En plus du glisser-déposer de fichiers et de dossiers entre une fenêtre de l'Explorateur et la fenêtre principale de MacImage, il est désormais possible d'utiliser la fonction de copie (CTRL C). Après avoir ainsi copié des fichiers et des dossiers dans une fenêtre de l'Explorateur (fenêtre d'affichage d'un disque, fenêtre de recherche de fichiers, etc.), vous sélectionnez la fenêtre de MacImage dans la barre des tâches et vous collez (CTRL V). Pouvez-vous imaginer plus simple ?
Retour au haut de la page

Création d'un dossier

Placer des dossiers dans un projet est parfait, mais il serait parfois souhaitable de pouvoir créer un dossier à partir de rien. Cela peut permettre de mieux organiser ses données, sans que cela corresponde nécessairement à une structure préexistante sur le disque dur du PC.
Retour au haut de la page

Recherche et remplacement de signatures

Supposons que vous avez créé un site Web sur CD-ROM en choisissant MSIE comme navigateur (signature MSIETEXT). Et maintenant vous changez d'avis et vous voulez viser au contraire le navigateur Safari ou encore Netscape. Il faudrait chercher dans tous les dossiers et éditer à chaque fois la signature dans la boîte de propriétés...
Non, la fonction de recherche/remplacement de signatures (dans le menu Fichier), vous permet d'effectuer cette opération très simplement.
Retour au haut de la page

Rafraîchissement du projet

Cette fonction existait déjà dans la version précédente, mais elle ne fonctionnait pas bien. Elle vous permet de vérifier que les fichiers et les dossiers que vous avez inclus dans votre projet existent toujours sur le disque dur. Après balayage du projet et contrôle de l'existence des fichiers et dossiers, elle affiche une liste des fichiers ou dossiers modifiés ou supprimés. Cette liste peut être imprimée pour faciliter le travail.
Si vous cochez l'option de rafraîchissement pour la totalité du volume ou pour certains des dossiers, vous obtenez également une liste des éléments qui ont été ajoutés dans les dossiers d'origine sur l'ordinateur.
Les changements sont affichés sous la forme de trois onglets et vous pouvez accepter ou refuser la totalité des changements ou le faire élément par élément.
À noter également que la fonction met à jour les tailles des fichiers dans le projet. C'est par exemple utile si un fichier donné est passé en quelques heures ou quelques jours de 10 Ko à 10 Mo. Le programme tient compte de la taille réelle des fichiers au moment de la compilation, mais une telle différence de taille empêche de calculer une structure de gestion de fichiers correcte. On risque donc de planter le programme à la compilation.
Le rafraîchissement du projet est également une option offerte dans la boîte de lancement de la compilation. Cette fonction est rapide, et permet de s'assurer un résultat optimal.
Voir également les deux fonctions suivantes (Rafraîchissement du contenu d'un dossier et Changer le chemin d'accès de fichiers ou de dossiers).
Retour au haut de la page

Reconstruction du projet

Cette fonction est nouvelle dans la version 9. Elle vous permet de lancer une analyse de votre projet et de vérifier que les fichiers et les dossiers que vous avez inclus dans votre projet existent toujours sur le disque dur. S'ils n'existent plus, ils sont supprimés purement et simplement. De même, le programme détermine les fichiers qui sont présents dans les sous-dossiers et qui ne sont pas inclus dans le projet (fichiers nouevaux ou déplacés, par exemple) et il les ajoute.
Il n'y a pas d'interface utilisateur, mais vous pouvez ouvrir un fichier journal, où toutes ces opérations seront enregistrées (recommandé).
Voir également les deux fonctions suivantes (Rafraîchissement du contenu d'un dossier et Changer le chemin d'accès de fichiers ou de dossiers).
Retour au haut de la page

Rafraîchissement du contenu d'un dossier

Dans le même esprit que la fonction précédente, il arrive qu'un dossier présente un certain contenu au moment de son inclusion dans le projet, mais que ce contenu change avec le temps. La plupart des logiciels de création de CD-ROM ne traitent que les fichiers qui existaient au moment de l'inclusion dans le projet.
Nous avons observé qu'il pouvait être utile de rafraîchir le contenu d'un dossier, c'est-à-dire d'inclure dans le projet les fichiers nouvellement créés dans un dossier d'origine sur le PC. Cette fonction est particulièrement utile lorsque vous publiez fréquemment un ouvrage dont le contenu peut évoluer avec le temps.
Voir également les deux fonctions voisines (Rafraîchissement du projet et Changer le chemin d'accès de fichiers ou de dossiers).
Retour au haut de la page

Changer le chemin d'accès de fichiers ou de dossiers

Il peut également arriver qu'un certain nombre de fichiers et de dossiers que vous avez inclus dans un projet aient été déplacés. Dans ce cas, plutôt que de supprimer les référence erronées dans le projet et de recréer ces rubriques, MacImage vous offre une fonction de recherche/remplacement du chemin d'accès, qui vous permettra par exemple de remplacer "C:\projet" par "D:\CD-ROM\Projet".
Voir également les deux fonctions ci-dessus (Rafraîchissement du projet et Rafraîchissement du contenu d'un dossier).
Retour au haut de la page

Graver une image depuis MacImage

Le Kit de ressources de Windows 2003 Serveur (lancer une recherche sur le site Web de Microsoft pour le localiser si l'adresse n'est plus valide) comprend deux utilitaires fonctionnant en ligne de commande, cdburn.exe et dvdburn.exe, qui, comme leur nom l'indique, sont destinés à graver une image ISO sur un CD-R ou sur un DVD-R.
Si ces utilitaires (qui ne s'installent que sous Windows XP et supérieur, mais tournent également sous Windows 2000) sont présents dans le dossier de MacImage, celui-ci les détecte et vous autorise à les lancer pour graver une image que vous avez sélectionnée.
Voir aussi Compiler une image en ligne de commande, ci-dessous.
Retour au haut de la page

Compiler une image en ligne de commande

MacImage est une application offrant une interface utilisateur graphique, mais il peut également être lancé en ligne de commande pour ouvrir un projet et pour compiler un projet et produire le fichier-image.
À l'aide de cette fonction et des deux utilitaires dont nous parlons ci-dessus, il est possible d'écrire un fichier batch de deux lignes seulement qui compile et grave une image à partir d'un projet :

MacImage -c projet.mipr
cdburn m:  projet.iso -speed max

Du fait que MacImage produit sans difficulté des images de taille quelconque, une image de plus de 650-700 Mo pourrait être gravée avec l'utilitaire dvdburn sur un DVD-RW.
Voir aussi Graver une image depuis MacImage, ci-dessus
Retour au haut de la page

Enregistrer dans le Registre les extensions de MacImage

Lors de son installation, MacImage enregistre dans le Registre de Windows les extensions suivantes :.

Cet enregistrement a notamment pour effet de vous permettre de lancer MacImage depuis l'Explorateur en cliquant sur une icône d'un de ces fichiers.
Comme il peut cependant arriver que ces extensions enregistrées soient détournées par d'autres programmes installés après MacImage, le programme offre dans son menu Spécial une fonction de réenregistrement qui peut ne s'appliquer qu'à certaines de ces extensions, si nécessaire.
Retour au haut de la page

Ajout d'une amorce de fin à l'image

Du fait que tous les logiciels de gravure du marché n'ajoutent pas systématiquement l'amorce de fin (postgap) à la fin des images qu'ils gravent, MacImage l'ajoute désormais par défaut.
L'amorce de fin est une série de 150 secteurs vides qui doivent se trouver à la fin d'une session, ainsi que le prévoit la norme. Certains duplicateurs peuvent formuler des réserves si vous leur demandez de dupliquer des images qui ne comportent pas cette amorce.
Retour au haut de la page

 
Logiciels & Services Duhem
3, rue Pierre Haret - F-75009 Paris (France) - Tél. (+33) [0]149 700 455 - SIRET 381 149 996 00047 - TVA Eur. FR32 381 149 996
email : info (chez) macdisk.com - web : http://www.macdisk.com