QuickTime (Apple)

Résumé : Comment transférer des fichiers QuickTime entre Macintosh et PC. Différences entre les fichiers sur le PC et sur le Macintosh.
 

Introduction

QuickTime est un format de fichier défini par Apple qui permet de réunir de manière extrêmement souple des ressources multimédia de types divers au sein d'un seul fichier, généralement destiné à être relu par une visionneuse (comme QuickTime Player), mais pas forcément toujours (l'interface d'exploitation des fichiers QuickTime est décrite dans un kit de développement qui permet aux créateurs d'exploiter le format de fichier à leur guise).
Les fichiers QuickTime sont composés d'unités appelées des atomes. Ces atomes (dits anciens) peuvent renfermer des données ou à leur tour d'autres atomes. Les versions les plus récentes de QuickTime utilisent également des atomes spécifiques appelés atomes QT.

Différences entre les fichiers QuickTime sur le Macintosh et sur le PC

Seul l'atome "moov" est traditionnellement placé dans la branche de ressources sur le Macintosh. Tous les autres sont placés dans la branche de données, ou encore d'ailleurs dans des fichiers extérieurs.
Cette méthode de stockage ne peut naturellement pas être utilisée sur le PC et sur les autres ordinateurs ne connaissant pas le principe des fichiers composés de branches distinctes.

Transfert de fichiers QuickTime vers le PC

Lorsque l'on veut copier un fichier QuickTime entre le Macintosh et le PC, une première solution mentionnée dans la documentation d'Apple consiste à copier les deux branches dans deux fichiers séparés : les données dans un fichier ayant l'extension mov et les ressources dans un fichier ayant l'extension qtr (QuickTime Resource).
Lorsque la visionneuse Quick Time pour Windows ouvre le fichier mov et n'y trouve pas l'atome moov, elle recherche un fichier de même nom ayant l'extension qtr. Le principal inconvénient de cette solution est que les deux fichiers doivent rester ensemble dans le même répertoire, et que les risques d'en oublier un dans les transferts est très grand.
Par ailleurs, contrairement à ce que déclarent certains « gourous » (autoproclamés), Echange PC-Mac n'aplatit pas les vidéos QuickTime lorsque les fichiers sont copiés sur un support PC. On obtient le résultat usuel, à savoir la branche de données visible et la branche de ressources dans un répertoire caché. Rien n'empêche naturellement d'aller chercher cette branche de ressources et de la renommer manuellement, mais on ne saurait dire que c'est une solution aidée...
Une solution nettement préférable, si l'on veut qu'un fichier QuickTime créé sur le Macintosh puisse être relu sans difficultés sur un PC, est de briser cette dichotomie et de réunir tous les atomes en un seul flux de données. Cette opération est appelé « aplatissement » (flattening en anglais). À noter que cette opération a aussi pour effet d'inclure les éventuels fichiers extérieurs.

Utilitaires d'aplatissement

Nous n'avons pas trouvé d'autres utilitaires de conversion à utiliser sur le PC que la visionneuse (version 4 seulement). Notez bien d'ailleurs que la boîte de dialogue proposée par la visionneuse lorsque l'on sélectionne la rubrique 'Save As' ne propose l'option 'Make movie self-contained' que si l'on saisit un nouveau nom de fichier. Cette opération suppose donc de recopier totalement le fichier et de supprimer le fichier original.
Nous avons donc développé un utilitaire 32 bits qui évite ces problèmes, appelé QT-Flattener.exe (longueur 852 047 octets). Ce programme peut tourner sur des fichiers copiés en mode MacBinary ainsi que sur les paires de fichiers composées de la branche de données dans un fichier à extension MOV et de la branche de ressources dans un fichier QTR. Une version de type console 32 bits, à lancer depuis la ligne de commande est également disponible (longueur 97 154 octets). Elle est plus légère et surtout peut fonctionner dans un fichier batch.

 
Logiciels & Services Duhem
3, rue Pierre Haret - F-75009 Paris (France) - Tél. (+33) [0]149 700 455 - SIRET 381 149 996 00047 - TVA Eur. FR32 381 149 996
email : info (chez) macdisk.com - web : http://www.macdisk.com