Fichiers d'impression

Résumé : Comment transférer des fichiers d'impression entre Macintosh et PC. Utilisation des fichiers d'impression dans le flashage sur une autre plate-forme.
 

Introduction

Depuis que l'informatique personnelle existe, le problème se pose de pouvoir préparer l'impression d'un fichier sur un ordinateur qui n'est pas relié à l'imprimante de sortie. La solution trouvée a été l'impression "dans un fichier". Dans les menus de paramétrage de l'imprimante, il suffit de déclarer "FILE" comme port de sortie. Le programme d'impression demande un nom de fichier et place dans celui-ci (dont l'extension est le plus souvent PRN) l'ensemble des instructions et des données qui auraient sinon été envoyé à l'imprimante.
Ce fichier ne peut naturellement être interprété correctement que par l'imprimante à laquelle il est destiné.

Fichiers d'impression PostScript

Dans le cas d'imprimantes PostScript, étant donné que les instructions envoyées à l'imprimante sont génériques, il est possible dans une certaine mesure de s'abstraire du type d'imprimante, à la condition cependant de connaître le format du papier et la résolution utilisée.
Il est donc possible d'installer sur votre ordinateur le pilote d'imprimante d'une photocomposeuse et d'imprimer dans un fichier le code PostScript destiné à cette photocomposeuse. Le fichier ainsi obtenu pourra par la suite être envoyé à votre service de flashage.
Cette solution est utile et même indispensable dans le cas où la flasheuse n'utilise pas le même type de matériel comme frontal (exemple d'un fichier produit sur un PC et devant être flashé à partir d'un Macintosh).
Un fichier d'impression Postscript créé avec une imprimante LaserWriter Select 360 sur un Macintosh porte la signature TEXTvgrd.

Xpress et les pilotes d'imprimante PostScript

Dans le cas d'Xpress, les choses vont un peu plus loin, étant donné que le programme, à partir d'une imprimante PostScript, permet dans le menu de paramétrage de sélectionner un modèle précis d'imprimante (à la condition de disposer du fichier PPD ou PDF lui correspondant (dans un sous-répertoire du répertoire d'installation d'Xpress appelé PPD ou PDF). Il suffit ensuite de sélectionner la largeur du film et la résolution, et on obtient un fichier spécifiquement destiné au modèle de flasheuse de votre imprimeur. L'avantage est naturellement que vous n'avez pas à réellement installer le pilote d'impression de chaque modèle.
Si vous ne disposez pas du fichier PPD ou PDF de la flasheuse de votre imprimeur, il existe une option de flasheuse générique qui peut être utilisée en précisant quelques paramètres (au moins la largeur du film et la résolution).

Où trouver les fichiers PPD/PDF ?

Vous pouvez éventuellement demander à votre imprimeur s'il peut vous fournir les fichiers PDF/PPD correspondant à son matériel. Cela peut poser des problèmes techniques et juridiques. Vous pouvez visiter le site Internet du constructeur de la flasheuse. Par ailleurs, Adobe tient à la disposition des internautes un grand nombre de fichiers PPD/PDF sur son site.

Précautions à prendre

Avant de vous lancer dans l'expérience des fichiers d'impression, nous vous conseillons de faire quelques essais et de ne pas risquer un gros travail sur cette méthode de travail. Si les choses vont mal, vous ne pourrez pas vous plaindre et chercher à faire supporter la responsabilité au flasheur. Il arrive très souvent que les flasheurs, au dernier moment, effectuent certaines corrections, que vous avez demandées expressément ou non. Il va de soi que si vous donnez des fichiers d'impression, le travail de flashage se réduit à envoyer le flux de données sur le RIP.
Une bonne méthode de contrôle consiste à utiliser le Distiller d'Acrobat. Son prix est suffisamment bas pour qu'un utilisateur professionnel n'hésite pas un seul instant à se le procurer pour contrôler la qualité de ses résultats. Dans la mesure où ce programme est un interpréteur Postscript, s'il fournit un résultat conforme à ce que vous attendez, vous pouvez raisonnablement être sûr que les films seront corrects.

Utilisation en bureautique et en petite PAO

La méthode des fichiers d'impression permet de résoudre un certain nombre de problèmes posés par les utilisateurs qui croient qu'une brochure, composée dans Word ou dans un petit logiciel de PAO comme Publisher ou autre, peut simplement être imprimée en la confiant à un professionnel.
Lorsque le travail a été correctement fait à l'origine, il est possible d'obtenir un résultat conforme (nous ne disons pas de qualité) en passant par une impression dans un fichier PostScript. Cela est vrai pour le noir et blanc. Pour la couleur...
Nous avons également utilisé cette méthode pour récupérer des illustrations qui étaient incluses dans des fichiers PowerPoint (impression dans un fichier sur une imprimante PostScript couleurs, distillation en Acrobat, production d'un EPS dans le lecteur Acrobat). Le résultat est à la hauteur de la qualité d'origine (j'ai déjà vu des images de plusieurs mégaoctets incluses dans des fichiers PPT).

 
Logiciels & Services Duhem
3, rue Pierre Haret - F-75009 Paris (France) - Tél. (+33) [0]149 700 455 - SIRET 381 149 996 00047 - TVA Eur. FR32 381 149 996
email : info (chez) macdisk.com - web : http://www.macdisk.com